RUPTURE AMOUREUSE

Rupture AmoureuseTout le monde a connu un jour ou l’autre l’expérience douloureuse de la rupture amoureuse.

Mais chacun a réagi à sa façon, avec philosophie ou anxiété, peine ou sa propre déprime. Mais pour tous, le sentiment d’échec avec le temps, bien qu’on ne veuille y croire au début, se transforme au fil du temps, par une expérience enrichissante.
Aussi douloureuse que soit l’expérience de la rupture, elle ouvre le chemin d’un nouveau soi.

Il existe trois types de séparation : se quitter d’un commun accord être, quitter l’autre, ou être quitté.

Le deuil de la relation est obligatoire dans les trois cas.

L’idéal pour moins souffrir est de se quitter d’un commun accord, mais cette situation est vraiment rare. On doit faire le deuil de ce qui aurait pu être dans un imaginaire embellissant, loin de la réalité. , donc long, mais rédempteur.

Choisir de quitter quelqu’un culpabilise d’un sentiment d’abandon envers l’autre mais peut ensuite déboucher sur un sentiment de soulagement pour se permettre un changement et assumer cette séparation en prévision de nouveaux projets de vie plus en phase avec soi même.
 
Dans le dernier cas, être quitté est la situation la plus douloureuse, car elle renvoie à une sensation d’abandon que l’on a pu vivre dans l’enfance. Cela ouvre la porte à la déprime, la dépression, d’autant plus que l’addiction et la dépendance à l’autre étaient présentes.

Pourquoi se sépare t –on ?

A la suite d’évènements divers et multiples :

Infidélité (même virtuelle via Internet), déménagement, chômage, on a enlevé ses « petites lunettes roses du prince charmant (ou princesse), on ne se sent plus au centre des intérêts de l’autre, maladie, incompatibilité avec l’autre famille, projets et envies qui ne vont pas dans la même direction, on ne communique plus, le plaisir n’est plus là, la peur de s’engager, etc. …

Que l’origine de l’échec soit situationnelle ou sentimentale, la rupture débouche pour la plupart des couples dans la souffrance, mais c’est le seul aboutissement possible.

Selon Deits (1999), la détresse qui suit une rupture amoureuse ressemble étrangement à celle ressentie lors du processus de deuil. La personne peut traverser plusieurs étapes, soit le choc, puis la dénégation, et le retrait, suivi de la reconnaissance et la douleur, et conclure avec l’adaptation, et le renouvellement.
Il est évident que plus la relation a été profonde, plus le deuil sera douloureux.

Tout d’abord, c’est le choc et l’engourdissement.
On se dit « je ne peux pas m’imaginer qu’il m’ait quitté(e) c’est un horrible cauchemar »
On se sent abattu, le système émotionnel est bloqué, on est pris de vertige. Il est conseillé de se confier, de ne pas rester seul à ce moment là, les idées suicidaires peuvent s’engouffrer dans la tête .Attention de ne pas sombrer dans la drogue ou l’alcool qui ne feront qu’un écran de fumée à la réalité.

Ensuite, c’est la dénégation.

On ressent plus d’amour, on se dit qu’il va revenir, que ça ne se peut pas, qu’il va réaliser qu’il s’est trompé.

On peut vivre des troubles du sommeil, manque de sommeil, des angoisses, des douleurs physiques, sans que les examens médicaux ne diagnostiquent quoi que ce soit, colères.

Parfois, vous avez un sentiment de honte de votre détresse peut vous engloutir, et vous avez tendance à vous isoler. Attention danger !

Ensuite, la reconnaissance de la douleur arrive, on devient objectif (enfin, ça devient salutaire et libérateur)

« C’est horrible, je touche le fond, mais je mets les chances de mon côté pour mettre le coup de talon au fond de la piscine et enfin respirer à pleins poumons » .

Cette nécessaire période de tristesse va permettre de faire son deuil.

Ensuite l’adaptation et l’autorisation de vivre sa renaissance dans le changement !

Le moment est venu de dire « ça va maintenant, en fin de compte, j’ai beaucoup appris sur moi, sur ce que je ne veux plus, et je peux allez de l’avant vers une autre rencontre avec plus de discernement. »

Quelques soient les outils que nous allons choisir, je vais vous aider à gérer votre rupture amoureuse.

Pour un rendez-vous, contactez-moi.